Blog
Contactez-nous
Infos Pays

LE PORTUGAL OFFICIELLEMENT RAYE DE LA « LISTE ROUGE » DU ROYAUME-UNI

Les vols directs vers le Royaume-Uni sont désormais autorisés et le Portugal a été retiré de la "liste rouge" à compter du 19 mars, ce qui redonne espoir au secteur touristique du Portugal.

La décision a été prise "à la suite d'indications selon lesquelles le risque d'importation d'une variante préoccupante à partir de ces destinations a été réduit", déclare le ministère britannique des transports, notant que "le Portugal a pris des mesures pour atténuer le risque lié à ses liens avec les pays où les variantes sont devenues préoccupantes et dispose désormais d'une surveillance génomique".

Toutefois, les liaisons aériennes ne devraient pas reprendre immédiatement, car le gouvernement portugais a prolongé jusqu'au 31 mars la suspension des vols, commerciaux ou privés, ayant pour origine ou destination le Royaume-Uni et le Brésil.

Malgré cet assouplissement des restrictions, les règles de confinement dues à la pandémie de Covid-19 demeurent en Angleterre, de sorte qu'il reste interdit de voyager sans justification valable, ce qui signifie que les vacances au Portugal restent pour l'instant à proscrire.

Le ministre de l'administration intérieure, Eduardo Cabrita, a déclaré que le retrait du Portugal de la "liste rouge" britannique est "quelque chose d'extrêmement positif", et démontre la "reconnaissance" du "chemin" que le Portugal a suivi "ces dernières semaines".

"C'est naturellement quelque chose d'extrêmement positif car il n'y avait aucune base pour cette inclusion du Portugal dans cette liste", a défendu Eduardo Cabrita.

Il a ajouté que le Portugal a des "indicateurs d'incidence particulièrement bas" en ce qui concerne la situation de pandémie et déclare que le pays doit "poursuivre l'effort pour consolider ces résultats" et restera "attentif" au risque de la variante détectée au Royaume-Uni et à "son impact sur l'Europe".

"Mais, évidemment pour le Portugal, ces décisions, tant la décision allemande de vendredi dernier que cette décision britannique, sont la reconnaissance du chemin que, collectivement, nous avons parcouru ces dernières semaines", a-t-il conclu.

Le retrait de la "liste rouge" a également été salué par le président de la région touristique de l'Algarve (RTA) qui a déclaré que la nouvelle situation est "bienvenue" et reflète la "situation épidémiologique positive" au Portugal.

"Pour l'Algarve, c'est une bonne nouvelle, car le marché britannique est l'un des principaux marchés du tourisme émetteur, cela permet aux citoyens britanniques de planifier leurs vacances d'été et de pouvoir commencer à s'occuper de leur assurance voyage, ce qui n'était pas possible pour eux avec le Portugal inclus dans la liste", a déclaré João Fernandes à Lusa.

Pour João Fernandes, la position britannique "donne un signal clair que la destination [Algarve] est prête à recevoir des touristes de ce pays, mais ce n'est pas encore le signal final souhaité".

"Le signal que nous voulons, c'est que les citoyens britanniques puissent voyager à l'étranger, une réalité qui ne sera claire qu'à partir du 17 mai, car pour l'instant ils ne peuvent faire que des voyages essentiels", a-t-il rappelé.

Source : theportugalnews.com

Achetez le bien de vos rêves