Blog
Contactez-nous
Infos Pays

PORTUGAL : LES FORMALITES POUR Y VOYAGER CET AUTOMNE

Le Portugal reste l'une des destinations préférées des touristes français malgré la pandémie de coronavirus. Salué pour sa bonne gestion au plus fort de la crise sanitaire, l'État lusitanien reste relativement épargné par rapport à ses voisins européens et surtout l'Espagne.

À ce jour et depuis le début de la pandémie, le Portugal (10 millions d'habitants) recense plus de 1852 décès pour un nombre de cas de Covid-19 supérieur à 62.000 cas, selon l'université Johns-Hopkins. Mais, après une résurgence du virus dans la banlieue lisboète au début de l'été, le pays se prépare désormais à une possible deuxième vague.

Ce jeudi 10 septembre, à l'aube de la rentrée, le gouvernement a durci les règles sanitaires. Les nouvelles mesures annoncées entreront en vigueur le 15 septembre, mais elles ne remettent pas en cause l'accueil des voyageurs étrangers cet automne. Le Portugal «ne reviendra pas à une paralysie totale de l’économie », avait prévenu en début de semaine le Premier ministre. Après «l'impact brutal» du confinement au printemps, Antonio Costa veut éviter à tout prix un nouveau verrouillage du pays.

Comme depuis le 15 juin, les frontières portugaises restent donc ouvertes aux touristes français. Contrairement à des voyageurs d'autres nationalités, ils ne sont pas tenus de fournir un test négatif du Covid-19 datant de moins de 72 ou 48 heures à leur arrivée, la France n'étant pas considérée comme « pays à risque » par les autorités portugaises. Malgré cela, les vacanciers doivent connaître les règles sur place avant de boucler leurs valises.

À l'arrivée au Portugal :

Pas de test mais un formulaire

Si le climat lusitanien donne des envies d'escapade aux touristes français en cette fin d'été, que ces derniers se rassurent : ils peuvent voyager (presque) sans contraintes au Portugal. De manière générale, tous les ressortissants des pays de l'espace Schengen mais aussi du Royaume-Uni peuvent s'y rendre par voie aérienne, terrestre ou maritime et ce, quel que soit le motif.

Aucun test de coronavirus ne leur est demandé à l'arrivée, seulement un formulaire à remplir et à remettre aux autorités de santé portugaises. Celui-ci est fourni par la compagnie aérienne lors de l'achat des billets ou, à défaut, par le personnel navigant pendant le vol (penser à prendre son propre stylo).

Source : lefigaro.fr

Achetez le bien de vos rêves